dimanche 21 septembre 2008

Pantouflard, d'accord, mais militant?

Je changerai le monde... après le souper

Encore une journée de travail à la World Company. Retour à la maison en train, la nuit tombe bientôt, la pluie tombe déjà, youpi. Après des journées comme ça, et y'en a, j'ai juste une envie: rester pépère chez moi et me vider la tête après m'être rempli l'estomac. Dans ces moments-là, les ours polaires c'est pas que je m'en fous, mais je suis tellement naze que rien que l'idée de m'intéresser à quelque chose me fatigue. Un DVD, la Wii, un livre, une BD...du divertissement mais, pitié, pas de prise de tête...

Vous me direz: mène une vie plus saine, sors un peu, fais du sport, bouge, enfin. Pas faux, sauf que...sauf que glander chez moi après une journée de merde, putain, j'aime ça! Le problème, c'est que j'ai pas mal de journées de merde et que quand arrive samedi, je repense aux ours polaires et à toutes ces injustices que je m'étais juré de combattre. D'un coup, mes 70 étoiles à Mario Galaxy, j'en suis moins fier.

Le problème, mon problème, c'est que je déteste la société de consommation et ses excès, mais que j'aime les produits qu'on me vend. Je suis convaincu que tout le monde devrait manger bio, mais je résiste pas à un bon gros Quick. Je trouve que la télé rend idiot, et je suis capable de regarder les Experts 7 heures d'affilée. Du coup faut pas s'étonner si, quand je rentre vanné, je me tape devant la console plutôt que d'aller courir 5 bornes...

Mais bon, tout ça les ours polaires ça leur fait une belle jambe. Entre mon aspiration légitime à la glande (Quick, chips, télé, console) et la nécessité changer ce monde qui comptera bientôt plus de voitures que d'arbres (manger bio, être un citoyen responsable), il y a bien un équilibre quelque part...

Je suppose que je suis comme la plupart des gens: pas indifférent, mais trop usé pour changer drastiquement mes habitudes après avoir passé la journée à gagner ma croûte. N'empêche qu'on est pas obligé d'avoir des dreads, des fringues en lin équitable et de faire ses courses à vélo au marché bio avant d'aller au yoga pour être un consommateur responsable.

Peinards devant la téloche, les pantoufles aux pieds, on les sauvera les ours polaires...

Reprise des hostilités

Neuf mois plus tard...

Après neuf mois d'absence - pourtant, j'ai pas fait de gosse - je reprends la plume. Je dois me faire vieux: il me semble que rien ne change, ou alors toujours pour le pire: l'économie mondiale part en sucette, l'Europe fait du sur place, la DH existe toujours, Bart de Wever aussi.

Même les bonnes nouvelles ont comme un arrière-goût, regardez Bétancourt: libérée par un hélico de l'armée peint aux couleurs de la Croix-Rouge. Quel blagueur cet Alvaro! Les otages présents et à venir ont pas fini de rigoler.

Par contre, avec le prix du pétrole qui a flambé, on va peut-être enfin se diriger vers une utilisation rationnelle de l'énergie. A voir le prix du plein de la X5 sur le point de réussir où les ours polaires et leurs copains en voie d'extinction ont échoué, on s'étonne moins du succès de la démagogie et du populisme.

Mais trêve de cynisme, il reste des raisons de se réjouir: après tout, elle est enfin libre, Ingrid. En plus, maintenant que les JO sont finis, le Dalaï-lama peut enfin aller aux toilettes créer d'incident diplomatique, et avec un peu de chance Obama va gagner les élections. Justine Hennin a pris sa retraite. Xavier Rudd sort un nouvel album. Mon bananier prépare une nouvelle feuille.

Surtout: le monde est loin d'avoir épuisé son stock d'idéalistes, les vrais, ceux qui essaieront jusqu'au bout de convaincre les cyniques de se bouger pour les ours polaires. Ceux qui, si ça ne suffit pas, feront des glaçons dans leur frigo pour aller les balancer dans l'Arctique, histoire de gagner un peu de temps.

Personnellement, j'ai pas leur énergie et j'ai plus le courage de changer le monde. Mais assis à mon bureau éclairé par une lampe à basse consommation, avec mes deux pulls pour éviter d'allumer le chauffage et ma tasse de café équitable, je peux me rendre utile en quelques clics. C'est toujours mieux que mater Secret Story, et je me sens plus léger quand je prends le train pour aller au boulot.

A bientôt dans ce blog.

lundi 3 décembre 2007

Le OFF

Le livre ouvert
***article également publié sur New Kicks***

L’idée courait sur Rezolibre.net depuis le mois d’août. On parlait d’une annonce officielle en septembre, qui ne vint pas, laissant tout le monde dans l’expectative. Cette fois c’est officiel : cette année verra la première édition de la foire du livre « off » de Bruxelles, dite aussi le OFF. Petit flashback.

L'an dernier, un groupe de 4 éditeurs indépendants (Biliki, Maelström, Fremok et La 5e couche) organisait un die-in au beau milieu de la Foire du Livre de Bruxelles. Le but de la manoeuvre était, oh surprise, de protester contre le manque de visibilité accordé aux petits éditeurs dans la grande kermesse annuelle. Il faut croire que le message n'était pas assez clair, vu que le dialogue qui s'en est suivi avec l'organisation n'a mené nulle part. Face à cette impasse, nos irréductibles (rejoints par Rezolibre et Littératures pirates) ont donc décidé d'organiser une foire OFF, alternative, l’événement de ceux qui aiment les livres, pas de ceux qui aiment les vendre.
Organisé aux mêmes dates et à deux pas de la foire « in », le OFF se veut l’espace de créativité et de découverte qu’elle n’est pas. Plutôt que de vous fourguer le dernier Nothomb, le OFF vous proposera de vous frotter à diverses formes de création, de l’essai littéraire au cinéma, en passant par la vidéopoésie. Quant au livre, il prendra le pas sur l’éditeur, puisqu’il n’y aura pas de stands comme on en voit de l’autre côté., seulement de grandes tables de livres (néanmoins regroupés « par éditeurs et/ou par thèmes » dit le communiqué de presse).

Le programme, encore encours d’élaboration, comprendra différents événements, dont sans doute l’un ou l’autre concert. Du côté des participants, à côté des éditeurs belges, on retrouve des Français, Italiens, Sénégalais, Américains, et la liste devrait s’allonger, en tout cas on l’espère.

Du côté des auteurs, la porte est ouverte aux talents en devenir, et de différents horizons, y compris les blogs, MySpace et la sphère web en général. Il suffit d’envoyer un mail :contact@le-off.be

Il y a aussi un concours de videos à filmer au GSM, qui sont publiées au fur et à mesure sur YouTube et seront diffusées lors du OFF.

Ca se passe au CIFAS, du 5 au 9 mars 2008 et l’entrée est gratuite. En cas d'absence, aucune excuse ne sera acceptée.


lundi 15 octobre 2007

Calculez votre empreinte écologique

Chiffrer l'évidence

On le sait: notre mode de vie épuise les ressources planétaires plus vite qu'elles ne se régénèrent. Dans un mouvement qui prend de l'ampleur, les consciences se réveillent et les comportements changent...un peu.

Dans ce contexte, le site du WWF permet de mesurer en ligne votre empreinte écologique personnelle: à l'issue d'une (brève) série de questions, le nombre d'hectares nécessaires à produire les ressources que vous consommez par an est calculé, et comparé aux moyennes belge, américaine et africaine. Le site vous invite ensuite à vous engager à réduire votre empreinte et vous propose une série de petits gestes pour vous y aider. Vous pouvez ensuite imprimer ou vous faire envoyer un mail avec la liste de vos engagements, pour éviter la tentation de plaider le trou de mémoire par la suite.

Je trouve la démarche intéressante parce qu'elle permet de chiffrer l'impact de nos habitudes sur l'équilibre planétaire (enfin ce qu'il en reste). Le site nous pousse à prendre conscience de la nécessité de changer notre mode de vie et nous aide à faire le premier pas (ou à aller plus loin) avec quelques propositions simples. Pour les curieux qui veulent un peu approfondir la question, il y a un dossier assez bien ficelésur le site du WWF.

C'est simple, ça prend cinq minutes, et c'est pour le bien de tous. Allez-y, ça vaut la peine.

Liens intéressants:
Le quiz: http://wwf-footprint.be/fr/
Le site du WWF: www.wwf.be

Le réseau d'Eco-Consommation: fiches conseils et dossiers, dont un sur le thème de l'empreinte écologique (ici)

GreenGeneration.be: "GreenGeneration, c'est une concentration de liens pour vivre et consommer autrement." A visiter

dimanche 30 septembre 2007

Ecoxygen

Se laver à l'air

Si comme moi, vous prenez des douches tellement longues que vous pourriez tout aussi bien prendre un bain, Ecoxygen devrait vous aider à alléger votre conscience en même temps que votre facture d'eau.

En effet, grâce à l'effet Venturi, cet ingénieux pommeau de douche injecte (si l'on peut dire) de l'air dans votre jet d'eau pour une consommation réduite et des sensations intactes. Pour ceux qui aiment les chiffres: une économie de 50 à 75% d'eau pour un jet 2 à 3 fois plus puissant (qu'ils disent). En plus, on dirait un flingue de vieux film de science-fiction.

Vous me direz: Comment l'air se mélange-t-il à l'eau sans remonter à la surface? Je répondrai que seuls les physiciens et Wikipedia le savent, mais après tout l'huile et le vinaigre se mélangent bien le temps d'une salade.

Quoi qu'il en soit, l'important c'est que ça marche, en tout cas c'est ce que les internautes ont l'air de dire. Je ne l'ai malheureusement pas encore essayé, vu qu'avec les frais de port, ça fait tout de suite dans les 35 euros (on le commande en France). Maintenant, si quelqu'un a un plan pour commander depuis la Belgique, je suis preneur.

Liens utiles:

un test complet sur AirLibre.be
Commander Ecoxygen

mercredi 26 septembre 2007

Actions Birmanie

Actualité

Rappel pour ceux qui sortiraient tout juste d'un long sommeil cryogénique: depuis huit jours, les Birmans protestent en masse, emmenés par les bonzes, dont la présence a jusqu'ici réfréné le zèle répressif de la junte militaire au pouvoir (vous savez, ces types tellement respectables qu'ils reçoivent des sous de Total). Bref, un mouvement qui enfle, le mot "insurrection" a même été prononcé au JT de la RTBF, et qui a dû faire face aujourd'hui aux premières violences.

Face à cette situation, tout le monde se fend de son communiqué et de son envoyé officiel. Plus près de nous, Actions Birmanie a lancé une campagne de mailing afin de faire pression sur les autorités belges, mais aussi indiennes et chinoises, afin que ces dernières utilisent leur influence de manière effective pour éviter le bain de sang, et, on peut rêver, enfin mettre la Birmanie sur les rails de la démocratie.

Parallèlement, Actions Birmanie, avec Amnesty International et la Ligue des Droits de l'Homme entre autres, a lancé une série de manifestations, avec un grand rassemblement samedi comme point d'orgue.

La date: dès aujourd'hui, mais surtout samedi
L'heure: de 12h à 13h.
Le lieu: Place de la Liberté, à Bruxelles (metro Madou).
Mot d'ordre: arborer un vêtement ou un accessoire jaune, couleur des démocrates birmans.

Ne vous inquiétez pas, le jaune ne me va pas non plus.

Les liens utiles:
Site officiel d'Actions Birmanie: http://www.birmanie.net/

Campagne de mailing: http://www.birmanie.net/mailing/070925/index.html

Lire le communiqué de presse d'Amnesty International.

Le point sur la situation en Birmanie sur le site de la RTBF

mardi 25 septembre 2007

Le Prix Gros Sel

Par goût du livre

*Article également publié sur New Kicks On The Blog*


Si l'industrie du livre était Hollywood, la librairie en ligne Rezolibre serait Sundance et le Prix Gros Sel ses Awards. Lancé en 2005 afin de promouvoir des auteurs oubliés du circuit commercial, le Prix Gros Sel revient cette année avec un Prix du Jury, un Prix des Grands Enfants et un Prix du Public.

Les votes pour le Prix du Public et le Prix des Grands Enfants ("livres pour enfants, grands enfants, projets graphiques...") se font par Internet jusqu'au 1er novembre 2007. Vous pouvez voter pour n'importe quel livre, récent ou pas, du moment qu'il vous ait touché et n'ait pas fait l'objet d'une large publicité (maman, tu peux oublier Harry Potter et le Da Vinci Code). Une belle occasion de promouvoir la culture plutôt que les loisirs.

Les Prix seront décernés le 5 décembre à La Piola Libri, à Bruxelles.

Je crois que je vais proposer Owen Noone...


Le site officiel: http://www.rezolibre.com/grossel/index.php

Pour voter: http://www.rezolibre.com/grossel/votez.php